Chercheur-e-s sous haute tension. Vitalité, compétitivité, précarité et (in)compatibilité travail/famille.

par Bernard Fusulier et María del Río Carral

Le présent ouvrage éclaire de manière admirable l’un des enjeux cruciaux pour nos « économies de la connaissance » : celui du caractère plus ou moins égalitaire des métiers de la recherche. (Nicky Le Feuvre, Université de Lausanne)

Le monde académique n’échappera pas à un nécessaire aggiornamento réflexif de ses propres pratiques s’il veut répondre aux questionnements qui traversent de plus en plus ouvertement le corps social – et le monde des chercheurs – à propos des impasses d’un modèle fondé sur l’épuisement. Imaginer des formes de travail soutenables, y compris dans le monde scientifique lui-même, constitue le plus bel agenda de recherche imaginable. Cet ouvrage en trace la voie. (Jean-Marc Nollet, Vice-président et ministre de la Recherche des Gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie)

Ce livre est publié par les Presses Universitaires de Louvain et peut être commandé ou téléchargé à l’adresse suivante : http://pul.uclouvain.be/fr/livre/?GCOI=29303100128880

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires | ** Vous pouvez utiliser les codes suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>